La méditation, Cœur de toute voie (2/3)

Classé dans : Textes | 0

bali-ocean-meditation hamac


3 principes généraux sur la méditation

 

Et voyons les fondamentaux, conditions sine qua non pour utiliser cet outil dans la justesse.

Il y a 3 principes fondamentaux à intégrer pour profiter pleinement de ses bienfaits :

 1er grand principe

Ne rien attendre de la méditation sinon on cherche « l’être dans l’avoir » et il y a des millions d’individus qui méditent des heures pour un but, une attente (par exemple « être un bon méditant ») et qui n’avancent en rien sur leur bien-être intérieur car ils développent alors « l’être dans l’avoir » et non « l’être » (et donc, sont forcément déçus un jour ou l’autre de leur pratique).


Donc ne prenons pas exemple sur ce PDG qui dirige sa méditation d’une drôle de façon !

voutch dessin -seance-meditation-2


2ème grand principe

 

Il y a là une notion fondamentale, celle de l’auto-guérison.

Attention, je ne dis pas que la méditation relève du médicament miracle et supplante toute les autres médecines (on verra plus tard le point de vue médicale), j’exprime seulement le fait que la méditation permet de prendre conscience que l’Homme a en lui la possibilité d’évoluer intérieurement pour mieux connaître son potentiel, ses forces vives, ses ressources pour prendre soin de lui-même. En prenant du recul sur sa personnalité apparente (l’égo), il contacte peu à peu sa vraie nature (le Soi) et constate qu’elle est en en accord avec le Principe Universel (le Tao) : l’harmonie, la paix et l’Amour.

Méditation et médication présente la  même racine  « prendre soin de ». C’est alors une thérapie naturelle de l’esprit et du corps en favorisant l’émergence de l’être.

« Le silence est un ami qui ne trahit jamais »   Confucius


3ème grand principe

La méditation par rapport à la psychothérapie, apporte 2 éclairages :

La Compassion : la méditation peut alors être appelée « Bien-veillance » (pour soi, puis pour l’autre),

La transcendance : vise à la déprogrammation de tous nos conditionnements » (nettoyage progressif des pensées du mental basées sur la peur et nos blessures).



Merci de partager ce texte si le cœur vous en dit en citant le nom de l’auteure (Agnès Delattre)  ainsi que la référence de mon site aux personnes que vous connaissez.